TOLÉRANCE

L’ÉTAT-MAJOR 1er BUREAU N° 3.233/1 du Q. G., le 3 mai 1919

Ordre général d’opérations – 3e partie

ACCAPAREMENT DES MAISONS PUBLIQUES PAR LES TIRAILLEURS

« Le général a reçu plusieur lettres anonymes de chasseurs fantassins et cavaliers, se plaigant de ne plus pouvoir pénétrer dans les maisons de tolérance, accaparées par les tirailleurs opérant en grandes bandes. Ces derniers resteraient trop longtemps en exercice et occasionneraient de fréquents embouteillages »

« L’administration supérieure de la Sarre et nos autorités municipales se préoccupent d’augementer notablement l’effectif des filles de joie, mais en attendant que cet effectif ait pu être renforcé , il faut que les tirailleurs se montrent plus expéditifs dans leurs ébats ; des théories leur seront faites à ce sujet. »

Le général commandant de la 19e division

 Signé BRISSAUD – DESMAILLET.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s