APRES LES ZOMBIES, LES PIEUVRES

Souvenez-vous, voilà quelques mois,je vous présentais Pride and Prejudice and Zombies: The Classic Regency Romance – Now With Ultraviolent Zombie Mayhem !, de Jane Austen & Seth Grahame-Smith.. 

« Mr Darcy regardait Elisabeth et ses sœurs se frayer un chemin jusqu’à l’extérieur, décapitant zombie sur zombie. Il ne connaissait qu’une seule autre femme dans toute la Grande-Bretagne qui brandît une dague avec une telle adresse, une telle grâce et une telle mortelle précision. »

A la lecture de cette phrase peu anodine, Jane Austen a dû se retourner sortir de sa tombe, et peut-être en sortir. L’irrévecieux et talentueux Seth Grahame-Smith a osé – et c’est le mot – jouer un vilain tour au chef d’oeuvre de Jane Austen, Orgueil et préjugés, un classique tombé dans le domaine public. L’écrivain américain, à la fois provocateur et admirateur, empoigne l’ouvrage victorien pour mieux le transformer en hommage gore. Ici on égorge, ça sanguinole et quand il y a bal, les morts vivants sont de la fête.

Si vous souhaitez voir Elizabeth Bennet, et ses quatre soeurs, faire le coup de poing avec des créatures d’outre-tombe, ce livre est pour vous. Les anglo-saxons semblent raffoler de cette cruelle fantaisie puisque le remake est véritablement dévoréspar les lecteurs de tout poil – loup garous compris ? Les piles descendent à vue d’oeil et les lecteurs  s’arrachent l’ouvrage comme le ferait du membre d’un enemi. Beau joueur, Seth Grahame-Smith « accepte » de co-signer son oeuvre horrifique avec Jane Austen, puisque le nom de cette dernière apparaît sur la couverture effrayant ». Un livre à quatre mains ? Pas vraiment, Seth Grahame-Smith se permet seulement – mais quel seulement ! – de s’immiscer dans le récit afin d’y déposer ça et là sa patte griffue. Il sait se montrer drôle, horrible et irrévencieux ; un veritable gentilhomme, en somme. Alors avec orgueil, mais sans préjugés, souhaitons longue vie àce divertisement rouge sang remplie de morts vivants, car bon sang ne saurait empêcher de lire.

Pride and Prejudice and Zombies : The Classic Regency Romance – Now With Ultraviolent Zombie Mayhem !, de Jane Austen & Seth Grahame-Smith (Quirk Books,US)

Et bien désormais, il faudra aussi compter avec Sense and Sensibility and Sea Monsters, autrement dit les monstres marins. Cette fois, Elinor et Marianne Dashwood, les deux héroïnes deRaison et Sentiments, ont dû quitter la maison de leur enfance pour une île mystérieuse. Elles s’y retrouvent aux prises avec des langoustes géantes, des pieuvres déchaînées ou encore des serpents à deux têtes. Cette fois, aux côtés de Jane Austen, c’est Ben H. Winters, écrivain new-yorkais qui s’y colle…

Quant à Jason Rekulak, directeur littéraire chez Quirk Books, il nous promets d’autres suites et d’autres classiques..

Sense and Sensibility and Sea Monsters, by Jane Austen & Ben H. Winters (Quirk Books)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s