CADET ROUSSELLE

Cadet Rousselle a trois maisons,
Qui n’ont ni poutres, ni chevrons,
C’est pour loger les hirondelles,
Que direz-vous d’Cadet Roussel ?
Ah ! Ah ! Ah ! Oui, vraiment,
Cadet Roussel est bon enfant !..

(…)

Cadet Rousselle a trois garçons,
L’un est voleur, l’autre est fripon,
Le troisième est un peu ficelle
II ressemble à Cadet Roussel.
Ah ! Ah ! Ah ! Oui, vraiment,
Cadet Rousselle est bon enfant !..

Voilà pour le début de la chanson que les enfants, ceux qui le sont restés et les révolutionnaires connaissent. Peu nombreux, toutefois, sont ceux qui savent le bonhomme a existé et vécu à auxerre. Le bonhomme, né Guillaume Joseph Rousselle fut domestique et laquais, puis clerc d’hussier avant d’adhérer, àl a cause des sans-culotte, avec, peut être, un peu trop de zèle ; ce qui devait lui valoir, vers 1794 1795 un séjour en prison. L’homme, dit-on, était sympathique, avenant, et même original. Il meurt en 1807, anonyme mais pleuré par tous. La chanson demeure et l’on continue ainsi à honorer ce personnage singulier.

Voici une autre rareté, anonyme cette fois…

La mort de Cadet Rousselle

En toilette fringante, Cadet, avant d’aller en soirée, passa chez son perruquier.

Il faisait froid et humide, Cadet attrapa une fluxion ; quoique cela il fit encore bonne figure à une table de piquet.

La chance lui fut favorable ; la chaleur et la gaîté aidant, son visage désenfla et, le gousset bien garni, du sort il se réjouit.

Cadet Piquet au jeu s’est réinstallé mais la chance l’a abandonné. Cadet est désespéré il a perdu ce qu’il possédait !

Tenté par le démon, Cadet risqua ses bijoux, ses habits ! On le vit peu après devant la porte sans culottes !

Ruiné de fond en comble, Cadet perd l’esprit et prend une funeste résolution.

Il se tire un formidable coup de Pistolet, sa tête, de son corps, en fut violemment détaché.

Le Diable qui s’en mêle rajuste la tête sur le corps de Cadet puis il l’emporte au séjour des damnés.

L’illustre Cadet Rousselle jonché sur la fontaine (oeuvre de François Brochet),              Place Charles Surugue, à Auxerre

N. B. Illustre et bien-aimé lecteur, à ton noble avis,  avis, pourquoi la maison de Cadet Roussel n’a « ni poutres ni chevrons » ?

Un commentaire sur “CADET ROUSSELLE

  1. Zoë dit :

    Il était troglodyte ?
    Il avait des maisons en paille ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s