LE MURMURE DU MONDE

Oui, il fait bon se réfugier au chez l’ami Lambert Schlechter,  écrivain confidentiel et rare, collectionneur d’instants précieux, ami des philosophes et des poètes d’autrefois, et scribe scrupuleux du minuscule…

« Ce qu’il fabriquait, c’était dans l’atelier où étaient passés des Amiel et des Scutenaire; l’un pour la fatrasserie jour­nalière, l’autre pour le sublime goût de la trivialité. Il n’osait évoquer Montaigne, parce que les Essais, depuis toujours, cela va de soi qu’ils aillent de soi, sans conten­tion ni artifice. Gens de l’entreglose, le menu bonheur de l’originalité, de l’infime trouvaille, sera, ici et là, de surcroît, et réservé à ceux qui sont de même farine. Ecrire, ce n’est rien, ce n’est qu’une petite mystique privée et portative. Et c’est assez pour ma peine que lise mon livre pardessus mon épaule distraitement un hypothétique et hypocrite frère. »

Extrait de Petites proses, éditions phi, 1990

Le « curieux gardien » vous recommande , il s’entend, la lecture de : 

Le Murmure du monde de Lambert Schlechter,  Le Castor Astral éditeur

Grand lecteur de Montaigne et des poètes chinois classiques, Lambert Schlechter n’est pas homme à se laisser enfermer dans un genre ou une doctrine. Pour lui, les grandes interrogations se résolvent non pas en pirouettes ou en déclarations, mais en fragments, en formules dont la justesse enchante l’oreille et touche le cœur.

Et pour découvrir LE MURMURE DU MONDE c’est ICI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s