MÉNAGE PARISIEN

A mon ami Rodolphe Trouilleux, élégant pérégrin et auteur de Paris Macabre, histoires étranges et merveilleuses

 

Journel, qui était l’imprimeur de Gilles Ménage, l’écrivain, grammairien et lexicophraphe du XXIIe siècle, ne voulait pas pas imprimer Les Origines Français, livre de ce dernier, car Menage s’en prenaient avec raillerie aux badauds de Paris. « Je suis de cette ville, tout de même… , répétait l’imprimeur, je n’imprimerai rien contre ma patrie ! »

Sa naïveté et son entêtement  inspira ces quelques vers à Ménage :

De peur d’offenser sa patrie

Journel, mon imprimeur, digne enfant de Paris,

Ne veur rien imprimer sur la badauderie :

Journel est bien de son pays.

On doit à Ménage le mot menagiana, à savoir, recueil de bon mots de l’auteur, paru sous le titre :

Menagiana, ou Bons mots, rencontres agréables, pensées judicieuses et observations curieuses de M. Ménage de Gilles Ménage.

Un commentaire sur “MÉNAGE PARISIEN

  1. XXIIè siècle, retour vers le futur ….
    Belle anecdote

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s