PROBLÈME…

Mais dans mes souvenirs un détail se détache avec une parfaite netteté: sous chaque poème il y avait, en guise de signature, un petit cavalier noir de jeu d’échecs dessiné à l’encre.
Vladimir NabokovLa vraie vie de Sebastian Knight

Le chapitre s’achève alors sur un retour à l’autobiographie en deux étapes : le souvenir du jeu d’échecs du type Stanton offert par l’oncle Constantin, puis la nuit de mai (celle du 10 mai 1940!), après l’obtention d’un visa pour les Etats-Unis. Cette nuit est aussi celle de la composition d’un problème d’échecs (mat en deux coups) dont le diagramme nous est donné, recopié d’une feuille de papier visée officiellement par un service (Contrôle des informations) de la « RF » et dont la véritable signification nous est ainsi « effectivement divulguée » (?)

C’est en 1917 que Nabokov, réfugié en Crimée, commença à composer des problèmes d’échecs (il avait alors 18 ans). Il avait déjà publié deux petits volumes de poésie et assemblé des matériaux pour sa première publication scientifique (sur les papillons de Crimée). Cette approche « unitaire » de l’activité créatrice demeurera un moteur essentiel de son ouvre car :

« De parler d’échecs me fait songer qu’au cours de mes vingt années d’exil j’ai consacré énormément de temps à composer des problèmes d’échecs. Telle situation est élaborée sur l’échiquier, et alors le problème à résoudre, c’est de trouver comment faire les noirs mat en un nombre donné de coups, généralement en deux ou trois coups. C’est un art magnifiaue, complexe et stérile, parent de la forme ordinaire du jeu seulement dans la mesure où, par exemple, le jongleur en inventant les entrelacements d’un nouveau tour d’adresse et le joueur de tennis en gagnant un tournoi tirent tous deux parti des propriétés d’une sphère »

La notion de « problèmisme ». – celui qui étudie les problèmes d’échecs – à développer.

3 commentaires sur “PROBLÈME…

  1. catherine hugue dit :

    Poindron,

    Pourquoi tu m’envoies tous ces délires ?
    Il me semble avoir vu une photo de toi, un gros moustachu portant des lorgnons, avec de la bave au bec et suant comme un porc, c’était toi ?. Eh, il faudrait arrêter de picoler. et d’embêter les dames à une heure du matin. Ma messagerie, poindron n’est pas une poubelle. Tu rejoins ventscontraires ? Bravo! Le patron te remerciera de lui avoir bien lécher les fesses. Bon, excuse-moi mon gros, je suis fatiguée. Tu es bien gentil, tu évites d’envahir ma boite à lettres avec tes dodos, tes gros poulets et tes grenouilles. Allez! va faire dodo! Catherine.

    J'aime

  2. Hugue Catherine dit :

    Je suis monsieur Hugue catherine et je vous jure que je ne suis pour rien dans ces propos pour le moins cavaliers.
    Au nom de toutes les Catherine, Catherine Deneuve, la Grande Catherine de Russie, Catherine le chanteur dont je ne sais plus le prénom, Katherine Mansfield, Katherine Hepburn, Catherine de Médicis, Catherine de Suède, fille de Sainte Brigitte, Catherine de Sienne, Catherine howard, etc…veuillez accepter des excuses que nous vous devons nullement.

    J'aime

  3. Hugue C dit :

    . Mon email ci dessous est faux, Etant donné que nous ne nous reverrons plus, si tant est que nous nous soyons un jour aperçu dans la vie réelle, veuillez également pardonner ce petit mensonge.
    Hugue C.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s