POE TOASTER

Le mystérieux visiteur d’Edgar Poe ne viendra plus

Pour la troisième année consécutive, le mystérieux admirateur d’Edgar Allan Poe n’est pas réapparu avec ses trois roses et son Cognac français bu sur la tombe de l’écrivain et abandonné comme un hommage.. La fin d’une tradition

Le conservateur du musée Edgar Poe de Baltimore (Est des Etats-Unis) gardait, jusqu’à ce jeudi matin, l’espoir d’apercevoir encore une fois le mystérieux visiteur qui déposait trois roses et une bouteille de Cognac entamée sur la tombe du célèbre écrivain, chaque année, le jour de son anniversaire.

Né le 19 janvier 1809, Edgar Allan Poe est considéré comme l’un des pères du roman policier. Critique littéraire, nouvelliste et romancier, Edgar Allan Poe a publié des oeuvres directement inspirées de véritables faits-divers. Il est entre autres l’auteur de Double assassinat dans la rue Morgue ou Les Aventures d’Arthur Gordon Pym. Cette figure de la littérature américaine du XIXe siècle a influencé également le domaine de la science-fiction et du fantastique.

Les admirateurs de l’écrivain ont pour habitude de lui rendre hommage le jour de son anniversaire mais l’un d’entre eux, un inconnu, s’est rendu célèbre par sa persévérance et son originalité. Depuis 1949, ce mystérieux visiteur se rendait, chaque 19 janvier, au cimetière presbytérien de Baltimore pour y déposer des roses et du Cognac. Seulement, depuis 2009, l’homme n’est pas réapparu, délaissant quelques curieux initiés à l’image de Jeff Jerome, le conservateur du musée Edgar Poe.

« J’étais plus ou moins résigné à ce que ce soit fini », a déclaré le conservateur qui a « officiellement » annoncé la fin de cette étrange tradition. « Il manquera l’excitation de l’attente »,  « Je me rendrai compte sûrement plus tard. Mais là je me sens trop fatigué pour ressentir quoi que ce soit d’autre » a encore déploré Jeff Jerome.

Le mystérieux admirateur, dont un cliché flou, visible à la maison-musée Edgar Allan Poe de Baltimore, a été pris il y a quelques années, avait pourtant entretenu l’espoir que cet hommage lui survive lorsqu’en 1993, il avait déposé une note qui affirmait que « le relais serait passé ». Espoir déçu.

Un commentaire sur “POE TOASTER

  1. Francesca dit :

    Merci ! Grande admiratrice de Poe, je ne connaissais pas cette histoire de l’inconnu (e???) aux roses et au Cognac…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s