ROI & PEINTRE

La tradition rapporte que, tout enfant, Antoine Wiertz (1806 – 1865)  avait dit à sa mère qu’il voulait être roi, La bonne femme, assise à son rouet, lui demanda avec surprise pourquoi il formait un tel vœu. « Pour devenir un grand peintre », aurait-il répliqué vivement.

Antoine Wiertz, Le miroir au diable, la coquette habillée

Antoine Wiertz, Le miroir au diable, la coquette déshabillée, 1856

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s