BOIRE OU FUMER, IL FAUT CHOSIR

Quand les « buveurs passifs » viendront se plaindre et feront interdire l’alcool, à leur portée de vue ou à leur portée de nez, on pourra toujours se souvenir de la combine de Sir Winston Churchill, gourmet et prix Nobel de littérature pour duper et alterner :

« Ne croyez surtout pas que je fume toute la journée! Je suis bien trop tempérant pour cela. Il s’agit en réalité de faux cigares: ils sont creux et remplis de cognac à l’intérieur… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s