PARIS MACABRE…

Dans Paris macabre, , histoires étranges & merveilleuses, Rodolphe Trouilleux propose au lecteur une géographie de l’étrange du pittoresque et de l’ incroyable.

Comment la tête du roi Henri IV fut retrouvée récemment grâce à lui ?, L’étonnante confession de l’embaumeur de Gambetta, l’assassinat de la « folle des Abbesses », la remise de la guillotine, le masque de l’inconnue de la Seine, un souper des morts, Berbiguier l’ami des écureuils, etc.

Quelques affaires de sorcelleries, quelques tours de charlatans et des histoires de devins sont aussi évoqués dans ce livre. Toutes ces « historiettes » ont naturellement été découvertes et transcrites par l’auteur dans de nombreux ouvrages, introuvables aujourd’hui, et aussi dans quelques fonds d’archives.

Chaque récit est localisé précisément à une adresse du Paris actuel, ce qui permettra au lecteur de repérer géographiquement tous ces récits. Macabre ne voulant pas dire automatiquement « sinistre », l’humour a sa place dans cet ouvrage destiné aux Parisiens d’un jour ou de toujours.

Paris Macabre, Histoire étranges et merveilleuse, de Rodolphe Trouilleux, Le Castor Astral Editeur, collection « Curiosa & caetera »

… Un livre renversant…

2 commentaires sur “PARIS MACABRE…

  1. Cette image est presque magique, j’y vois une sorte de mise en abime…Au sens figuré et non pas au sens de la perspective, quoique…!!!

    J'aime

  2. […] gardien est heureux d’apprendre que même les jolies femmes de l’Ukiyo-e aiment le Paris macabre, Histoires étranges et merveilleuses de Rodolphe Trouilleux, et les jolies livres de la collection « Curiosa & cætera […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s