HARRY CREWS (1935 – 2012) RIP

Sur son bras, l’écrivain géant et géant avait écrit pour mieux se coltiner la faucheuse : « «How do you like your blue eyed boy, Mr. Death ? » 

Qu’on fasse silence et que l’on se mette enfin à le lire, même si c’est noir, très noir, freaks et gothic, puissant et désespéré.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s