BESTIAIRE

Ces quelques mots que Lewis Caroll avait un jour adressés à une amie chère : « Ne soyez pas si pressée de croire tout ce qu’on vous raconte… Si vous vous efforcez de tout croire… vous deviendrez incapable de croire les vérités les plus simples. »

Un commentaire sur “BESTIAIRE

  1. Michel Wallon dit :

    Autre bestiaire

    Le caïman comme un arracheur de dents.
    Le condor toujours à poings fermés.
    Le cormoran coup pour coup.
    Le cygne d’une croix : il ne sait pas écrire.
    Le hibou souvent de colère.
    Le léopard toujours sur les chapeaux de roue.
    La morue souvent dans les brancards.
    L’otarie pour pas grand chose.
    La tortue le temps comme elle peut.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s