FAIRE COURT

Mon ami Nicolas Es. m’envoie un mot qu’il tient d’un second ami Eric Dejaeger : « Zola, Proust et Joyce n’ont pas eu le Nobel de physique car ils ne savaient pas faire court, genre E = mc2. »

Puis, Nicolas Es. A  ajouté : « Brunet (1978, 1985, 1988) a examiné la longueur du mot entre autres chez Giraudoux, Zola et Hugo. La méthode qu’il utilise pour estimer la longueur du mot est de compter le nombre de lettres et il trouve alors que, parmi ces auteurs, c’est Zola qui a les mots les plus longs – 4,42 lettres en moyenne par mot. » (Britt-Marie Kylander)

Puis, Nicolas X a encore ajouté : Réfugions nous dans une unité apparemment univoquement définie : la forme graphique. Elle présente l’avantage d’être effectivement présente dans le texte dont la matérialité a en elle-même une valeur historique. De plus l’ordinateur peut aisément la saisir au moment de la segmentation du texte. »

(Marie-Anne Polo de Beaulieu, Panorama de la lexicométrie, in Histoire & Mesure, 1987, volume 2 – n°3-4, pp. 173-197)

5 commentaires sur “FAIRE COURT

  1. Nicolas Esprime dit :

    « Si Giraudoux ignore – et pour cause – l’informatique, il cite sept fois la statistique dans notre corpus, c’est à dire plus souvent que la moyenne des écrivains du XXe siècle. Il est vrai que la manière d’en parler est plutôt ironique quoique non vindicative. Ainsi on trouve dans Églantine, page 41 : “II pouvait indiquer chaque soir, avec plus de précision que le bureau des statistiques, la proportion des étrangers, des nouveaux étrangers dans Paris…”, dans Suzanne, p. 151 : “Ainsi, par la loi des probables et des moyennes, c’était un Anglais que m’apportait la mer.” et dans Juliette p. 42 : “J’ai manqué ma vie par ma faute, avoua M. By. Il m’eut suffi peut-être, pour être heureux, de consulter les statistiques… La statistique m’a vaincu”. Bien loin de penser que la statistique ait vaincu Giraudoux, nous doutons encore qu’elle l’eût convaincu, mais il la connaissait mal et cette science n’en était d’ailleurs qu’à ses débuts. »

    (Étienne Brunet, Le Vocabulaire de Jean Giraudoux : structure et évolution : statistique et informatique appliquées à l’étude des textes à partir des données du Trésor de la langue française, Médaille de bronze du Centre National de la Recherche Scientifique, année 1976, Éditions Slatkine, Collection Le Vocabulaire des grands écrivains français, tome I, Genève, 1978, p. 3)

    J'aime

  2. Michel Wallon dit :

    Extrait d’une lettre de Goethe à un ami :  » Excuse-moi d’avoir été long : je n’ai pas eu le temps de faire court. »

    J'aime

  3. Nicolas Esprime dit :

    « Je voulais vous écrire une belle lettre. J’ai trop de travail. Je n’ai pas pu. J’aime beaucoup Les Chaises. Voilà. »
    (Raymond Queneau, « Pour Ionesco », Arts, Paris, 15 mai 1952, p. 4)

    J'aime

  4. Nicolas Esprime dit :

    STAS, dans Les Radis artificiels, qu’on pouvait acheter au Marché de la poésie après l’avoir consulté la veille à la bibliothèque Chiroux :
    PASCAL, dans Les Provinciales, parlant d’une de ses lettres :
    Je n’ai fait celle-ci plus longue que parce que
    je n’ai pas eu le loisir de la faire plus courte.

    J'aime

  5. Nicolas Esprime dit :

    « En Californie, les parlementaires réfléchissent à limiter la longueur des contrats d’utilisation, que personne ne lit. Les élus envisagent de les limiter à 100 mots et d’obliger les juristes à employer un langage clair et concis. »
    http://www.numerama.com/magazine/25050-en-californie-les-cgu-pourraient-etre-limitees-a-100-mots.html
    « L’an dernier, des universitaires de la faculté de Carnegie Mellon ont publié une étude sur le temps nécessaire pour lire tous les contrats qu’un internaute lambda peut rencontrer au cours d’une année. Le résultat est étonnant : il lui faudrait un mois par an. En moyenne, chaque texte contient 2514 mots [3186 words for http://fr.wordpress.com/tos/ & 4541 mots pour http://www.hautetfort.com/tos.html ] et il faut entre huit et dix minutes pour en voir le bout. »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s