LA-BAS

Alexandrie – Il faut savoir s’orienter la nuit en se fiant aux étoiles comme le faisaient autrefois les chamans et les nomades. A bien y regarder, le ciel est une carte… Les étoiles remplacent les pas… Et cette nuit, les petites lampes à pétrole frémissent. Le vent vient de loin, de la mer noire et bleue…

« Quand tu entendras, à l’heure de minuit, une troupe invisible passer avec des musiques exquises et des voix, ne pleure pas vraiment la fortune qui déserte enfin , tes œuvres échouées, tes projets qui tous furent illusoires. Comme un homme courageux qui serait prêt depuis longtemps, salue Alexandrie qui s’en va ». C’est Cafavy qui écrit et moi je recopie. Installé en terrasse, au café Del Popolo, à regarder les pêcheurs. C’est mon dernier jour. Demain sur l’Adriatic Boat. Drôle de nom.

***

Tête-à-la-Baleine – Sur les rives du Saint Laurent, Je mange des crevettes et bois de la bière pâle. Deux rastafarsi m’arrêtent et me demandent l’herbe suprême pour aller encore plus haut. Lui est rastaquouère et sa compagne à demi. Egyptienne en vérité, d’Alexandrie…. – Nous on vient de très loin et on va pas s’arrêter maintenant… Je n’ai que du tabac brun à leur proposer – Mettez vous en plein les poches, pour la suite du voyage… – Plein les poches, plein les yeux, plein la tête… Nous on confond tout, Le Japon et le Québec, les chiens et les élans… Notre tour du monde ne ressemble à rien, c’est à nous. Je claque dans les doigts, il fait soleil, je claque une nouvelle fois et nous sommes au pays des glaces. En retrait, l’égyptienne se remet du rouge à lèvres et sourit…

– C’est comment le pays des glaces ?

– C’est comme y dit, tu payes une bière…

Une, deux, trois, autant qu’ils veulent si ils m’emmènent aux pays des glaces… On cause un peu, ils reviennent de Saint-Malo, Saint-Ailleurs. J’y étais aussi. On s’est pas vu. Lou y es-tu ?

Un commentaire sur “LA-BAS

  1. Germain Paterne dit :

    Je suis perdu à Alexandrie, la nuit… peux pas rester, peux pas partir ; Plus rien de vous depuis le 2 septembre…j’attends transi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s