C’EST FOU FRANCE !

Ces quelques mots plaisants de Anatole France, extraits de Les Fous dans la littérature, Le Temps, 1887, réédité et aujourd’hui disponible aux éditions du Castor Astral dans la salutaire collection« les inattendus »

« Un Français, qui fit le voyage de Londres, alla voir un jour le grand Charles Dickens. Il fut reçu et s’excusa sur son admiration de venir ainsi prendre quelques minutes d’une existence si précieuse.

— Votre gloire, ajouta-t-il, et la sympathie universelle que vous inspirez vous exposent, sans doute, à d’innombrables importunités. Votre porte est sans cesse assiégée. Vous devez recevoir tous les jours des princes, des hommes d’État, des savants, des écrivains, des artistes et même des fous.

— Oui ! des fous, des fous, s’écria Dickens, en se levant avec cette agitation à laquelle il était souvent en proie dans les derniers temps de sa vie, des fous ! Ceux-là seuls m’amusent.

Et il poussa dehors par les épaules le visiteur étonné.

nng_imagesphp-copie-4

N.B. La collection « Les Inattendus » regroupe des textes insolites, méconnus ou introuvables d’auteurs célèbres ayant marqué la littérature. Ces livres sont autant destinés à surprendre l’érudit qu’à entraîner de nouveaux lecteurs vers des auteurs essentiels.Et pour découvrir la collection « Les inattendus » ON CLIQUE ICI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s