SEMÉ D’ÉPINES

Une citation de Anton Tchekhov, en passant : « Le chemin de l’écrivain est, de bout en bout, semé d’épines, de clous et d’orties, c’est pourquoi tout homme sensé doit, par tous les moyens, se garder d’écrire. »

Et d’en le même temps, il imprime ce paradoxe : « Il n’est pas difficile du tout de devenir écrivain (…) il n’est pas d’ineptie qui ne trouve de lecteur idoine. C’est pourquoi, courage !… »

Comme on peut le deviner le poète et entomologiste des cœurs était aussi un peu farceur.

tchekhov-anton1

Le curieux gardien vous recomamnde la lecture de :

Carnets de Anton Tchekhov, Christian Bourgois & Les Conseils à un écrivain (une anthologie réalisée à partir de la correspondance de Tchekhov par Pierro Brunello), (Anatolia 2004 ou Christian Bourgois 2005)

3 commentaires sur “SEMÉ D’ÉPINES

  1. katia jaeger dit :

    Quel bonheur que ce Cabinet ! Merci !

    J'aime

  2. Mais voilà encore une citation intéressante.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s