La discussion avait dégénéré en une conversation sur le surnaturel et le merveilleux dans laquel X s’était tenu exactement à la même ligne d’argument et de ridicule. En tout ceci, la vérité moblige à le dire, X n’était coupable d’aucune affectation : les doctrines sur lesquelles il insistait n’étaient, en réalité, que trop véritablement la base de ses propres croyances, si l’on peut ainsi les nommer ; et peut-être ne fut-ce pas la moindre étrange des étranges et nombreuses circonstances qui se rapportent à mon récit, qu’il ait été, lui, le sujet des terribles influences que je vais décrire , lui, dont des années de réflexion avaient fait un incroyant convaincu en ce que l’on nomme d’ordinaire les agents surnaturels.

Et le curieux gardien de vous demander de qui est cet extrait ; et qui est X  ?

Et Monsieur Anonyme de me répondre :

« Il me semble qu’il s’agit d’E.P., mais l’incertitude demeure… Le contraire serait aussi intéressant : un homme qui a toujours été croyant, et qui soudain voit… » Intéressants mystères poindronesques… (Anonyme)

CHATEAU 2

Illustration de Léon Benett pour Le Château de Carpathes de Jules Verne, éditions Hetzel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s