CABINET DE CURIOSITÉS EN MOUVEMENT PERPÉTUEL

A l’instant de constituer son cabinet de curiosités, Monsieur Cornélius Coriolis avait hésité entre une « grosse pièce » assez rare et 1637 petits animaux empaillés. Après réflexion, il avait choisi la première solution. Le résultat avait fière allure, mais était-ce bien raisonnable ?

octopus

Amis curieux & amateurs de singularités, le « curieux gardien » vous propose d’aider Cornélius Coriolis à étoffer son cabinet de curiosités.

Aussi nous attendons vos propositions encombrantes ou moins, poétiques ou saugrenues. Et hop, c’est à vous : 

N.B. Contentez-vous, amis de tout poil, de poster un commentaire et le curieux gardien fera le reste.

Une tête réduite par un jivaro géant

Un orgue à liqueur en bois de roses blanches pour ma jolie maman

560534_10151012255196459_895509299_n-1

Une patte du lapin de Alice aux pays des merveilles

Une malle bibliothèque pour y ranger des mots-valise

599161_507378739312552_299651446_n

Un fer à cheval de Troie

Un vieil almanach sur les andouillettes de Troyes

 Une molaire de Teutobochus, le géant Cimbre légendaire – information sur simple demande correctement formulée

Geants1

Le  phonographe hanté de Curios de Richard Marsh – éditions e-Baskerville

Un « pigeon Marsupial » qui niche dans les tours de la cathédrale de Reims

Ep03

L’encre céphalopode… La poésie guidant le poulpe… Tentacule domicile… (Jean-Marc Villaret)

Une veuve poignée sur une porte à faux
Une cornette à pistons sur une came à sūtras
Un canard laquais sellant un cheval d’arçons sous un beau dais
Un château de sable dans une bassine à confitures (Patrick Germain)

Visagiste pour acariens ectoparasites de vertébrés (Etienne de l’Abbaye)

La femme cent têtes et les quatre cent coups, le moutruche, le loupveau, le nouveau-né serial killer, le crocodile-baignoire (Denise Miège-Simansky)

Vite, une jolie femme tronc pour les huit bras du fier animal (Francesca G.)

Jerome Abramovitch

Photo de Jérôme Abramovitch

– ET HOP, C’EST À VOUS :

3 commentaires sur “CABINET DE CURIOSITÉS EN MOUVEMENT PERPÉTUEL

  1. denise miège-simansky dit :

    je propose des amours étranges à consommer sur place

    J'aime

  2. Bénédicte dit :

    Papillon mécanique à manivelle pour moudre des grains de poussière à haute teneur poétique

    J'aime

  3. Elsa Hieramente dit :

    un courant d’air, l’air malicieux

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s