UNE SOIRÉE « FANTÔMES, SUCCUBES, FANTASTIQUE & LIVRES RARES »

« DES MOTS, DES PAS & DES CURIOSITÉS »

UNE SOIRÉE « FANTÔMES, SUCCUBES, FANTASTIQUE & LIVRES RARES »

JEUDI 4 AVRIL À 19 H 30

 Avis aux curieux inspirés, aux amateurs de littérature, d’art sous toutes ses formes et de rencontre rares, chaque semaine, à Paris, le jeudi, de 19 h 30 à minuit – et plus -, Eric Poindron reçoit dans un lieu privé un créateur et un « honnête homme » (écrivain, éditeur, journaliste, critique littéraire, artiste, plasticien, peintre, sculpteur, musicien, magicien, voyageur ou personnage surprise). Quatre heures, et souvent, plus entrecoupées par une pause dînatoire. Un moment rare et précieux pour les collectionneurs de découvertes.

idlethink

« J’irai partout où me porteront la curiosité, ou la fantaisie. » Jacques Cazotte

 « FANTÔMES, SUCCUBES, FANTASTIQUE & LIVRES RARES »

JEUDI 4 MARS à 19 H 30

Nous recevrons JEAN-DAVID JUMEAU LAFOND & JACQUES DAMADE

JEAN-DAVID JUMEAU-LAFOND est un critique d’art réputé, commissaire d’exposition et auteur, entre autres, de  Naissance du fantôme, Anthologie et de L’Ange noir, Petit traité des Succubes aux Editions de la Bibliothèque. Il est aussi le spécialiste, et l’arrière petit-fils, de Carlos Schwabe, admirable peintre « fin de siècle » et symboliste, auteur du célèbre La Mort du Fossoyeur.img-4Carlos Schwabe, La mort du Fossoyeur

JACQUES DAMADE est critique littéraire, enseignant, écrivain et éditeur. Il a fondé les Editions de la Bibliothèque, qui éditent des récits de voyage, des textes rares, de l’érudition et de la littérature. Objets rares, typographie soignée, les livres édités par Jacques Damade sont à l’image de Paris 1860, où l’éditeur réunit pour la première fois les textes de BAUDELAIRE et l’oeuvre inouïe du graveur Charles MERYON.

tumblr_log1d8UW7S1qfqtcpo1_500

Charles Meryon, Le Stryge

FANTÔMES & SUCCUBES

Si spectres et esprits ont peuplé la littérature de tous les temps, à la fin du XIXe siècle naît une autre sorte de hantise, celle du fantôme. Que l’on ne s’y trompe pas, en invoquant l’esprit des morts, les écrivains « fin de siècle » cherchaient surtout à se convaincre de l’existence de celui des vivants.

Les succubes et les incubes, ces êtres qui outragent sexuellement les hommes et les femmes pendant leur sommeil, remontent à l’Antiquité et incarnent le démon. Abusant des corps, ces anges noirs sont pourtant aussi une réjouissance pour l’âme : ils donnent, selon l’expression de Baudelaire, à propos de la nuit, « le signal d’une fête intérieure »

Les places étant comptées, et afin d’organiser au mieux le buffet qui ponctue la soirée, merci de répondre le plus tôt possible.

Renseignements :

coqalane@wanadoo.fr ou facebook (Eric Poindron) ou 06 40 21 19 56

chela-nvaliddvice

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s