CHIMÈRES OU PRESQUE

Un groupe de scientifiques uruguayens, en partenariat avec l’Institut Pasteur de Montevideo, a annoncé mercredi la naissance de moutons génétiquement modifiés phosphorescents, premiers du genre en Amérique latine.

« La transgenèse sur cette espèce n’était pas disponible en Amérique latine et cette réussite positionne l’Uruguay au plus haut niveau scientifique mondial », se sont félicités l’Institut de reproduction animale Uruguay (IRAUY) et l’Institut Pasteur dans un communiqué.

Les précédents dans la région sont une vache transgénique produisant des protéines humaines dans son lait, créée en Argentine en 2011, et des chèvres génétiquement modifiées au Brésil, qui produisent également des protéines à usage humain.

Les moutons uruguayens sont nés en octobre 2012 à l’IRAUy, où ils se sont développés normalement, sans présenter de différences avec leurs homologues non-transgéniques, a indiqué Alejo Menchaca, président de l’Institut.

Leur seule spécificité visible est d’être phosphorescents lorsqu’ils sont placés sous une lumière ultra-violette, en raison de l’introduction dans leur ADN du gène d’une méduse.

L’opération n’a pas de but en soi, si ce n’est de vérifier l’efficacité de la méthode d’introduction d’un gène étranger dans l’ADN de ces animaux.

« C’est une technique très efficace, car tous ceux qui sont nés sont positifs. Maintenant, nous pouvons travailler avec un autre gène, qui sera d’un plus grand intérêt, pour produire une protéine spécifique », a poursuivi Alejo Menchaca.

Les recherches étudient par exemple la possibilité de prendre un gène responsable de la production d’une protéine manquante dans certaines pathologies humaines (comme l’insuline dans le cas des diabétiques), de l’incorporer dans le génome d’une brebis, qui à sa naissance le produira dans son lait. Il serait ensuite possible d’isoler cette protéine pour fabriquer des médicaments plus facilement qu’avec les méthodes actuelles, d’après les chercheurs.

ces-moutons-sont-phosphorescents-lorsqu-ils-sont-places-sous_1170192_460x306

Un commentaire sur “CHIMÈRES OU PRESQUE

  1. Dr Frankeinsound dit :

    En effet c’est fabuleux plus besoin de lumière dans la cuisine ni dans le frigo ou le micro onde pour retrouver ses cotelettes ou son saucisson ça marche aussi avec le porc….
    Reste plus qu’a cloner les chevaux en orange pour pas les confondres dans les lasagnes sans des recherches d’ADN couteuses donc adieux le cauchemard de la.traçabilité.
    Bientot no campagnes seront plus éclairées que la tour Eiffel ou la foire du trône et on ne risquerat plus de marcher dans une bouse toute chaude et molle en sortant de la canadienne puisqu’elles seront toutes phosphorescentes ainsi que l’herbe avec le temps.
    Imaginez aussi tous les hérissons ,chats,lièvres ou sangliers qui seront ainsi épargnés par la violence routière.
    Imaginez un monde ou il n’y aurait plus de centrales nucléaires ,ou l’on s’éclairerait avec des bouteuilles de lait et tout ceci grace aux enragés de l’Institut Pasteur de Montevideo……et aux prophètes de la planète Gong et leur camembert électique♥♥♥là ou j’habite:

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s