PROFESSION (DE FOIE)

« Si le ciel dans sa bonté m’avait octroyé le bonheur d’avoir un fils, je lui aurais strictement interdit d’étudier la médecine. Il va sans dire que si il avais choisi une autre profession, je l’aurais étranglé ! »

Seabury Quinn in Les Archives de Jules de Grandin

tumblr_mej9a2j5fP1rxjfg7o1_500

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s