VÉLOCIPÉDOMANIE

 

Bientôt les vélocipèdes fourmillèrent.

L’aperçu philosophique du monde était de rigueur. Si l’on admettait l’idéal du progrès on ne pouvait qu’en tirer toutes les conséquences et ‘enjamber un vélocipède.

Les premiers, bien entendu, furent les clercs de notaire, cette avant-garde toujours à l’affût d’idées nouvelles, aux moustaches dressées en spirale et aux chapeaux melons de toutes les couleurs, espoir et fleur de notre jeunesse.

Ecartant la populace criarde, ils pénétraient dans la foule sur d’énormes bicycles ou tricycles, jouant de la musique avec leurs rayons de fer. Les mains sur le guidon déployé, haut perchés sur la selle, ils manœuvraient l’énorme cercle de la roue qui se taillait un chemin sinueux dans la foule joyeuse.

La folie de l’apostolat s’emparait de certains d’entre eux. Dressés sur leurs pédales musicales comme sur des étriers, ils tenaient des discours au peuple, prophétisaient une ère nouvelle et heureuse – le Salut par le vélocipède…

Puis ils continuaient leur chemin en saluant à la ronde, applaudis par le public.

Bruno Schulz , in Les Boutiques de cannelle

vintage-dude1

Bruno Schulz , les boutiques de cannelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s