LE CHAT QUI AIMAIT LES LIVRES…

Russie : le chat Kouzya, un bibliothécaire pas comme les autres

Pour faire règner le calme dans une bibliothèque russe, la direction a officiellement nommé un chat bibliothécaire adjoint.

La Russie, excellent terreau d’histoires insolites, n’a pas fini de nous étonner. Cette fois, c’est un chat errant qui a été officiellement nommé bibliothécaire adjoint de la Bibliothèque centrale des enfants de la ville de Novorossiysk, située sur les bords de la mer Noire, rapporte Actualitté.

L’animal avait pris de confortables habitudes dans la bibliothèque et son personnel s’est rapidement rendu compte que la présence de ce chat avait un impact très positif sur les lecteurs, en particulier sur les jeunes enfants… Au point de devenir un véritable phénomène.

Capture d’écran 2013-09-21 à 21.26.11

« Il a sa propre page sur le site Web de la bibliothèque, où il conseille aux élèves de lire plus de livres sur les animaux domestiques », déclare une bibliothécaire dans un reportage de la chaine russe 1 TV consacré à l’adorable minou. Baptisé Kouzya, habillé d’un élégant noeud papillon, le chat est désormais titulaire d’un contrat de travail en bonne et due forme ainsi que d’un passeport depuis le mois d’août dernier.

Kouzya n’est plus un sans-papier

Oui, la situation du matou a bien été régularisée. La directrice adjointe de la bibliothèque Ludmila Zaitseva fait d’ailleurs lecture de son ordre d’affectation tout ce qu’il a de plus officiel : « En raison de besoins opérationnels, le présent ordre d’affection 9.01.2013 N°1/1 LC désigne le chat Kouzya comme bibliothécaire adjoint à la Bibliothèque centrale des enfants (de Novorossiysk). Salaire: 30 boîtes de pâté par mois plus bonus sous forme de friandises et grattage derrière l’oreille. »

Depuis, le chat occupe ses fonctions avec beaucoup d’assiduité, et même lorsqu’il s’endort dans les casiers des bandes dessinées, il semblerait que le silence se fasse -enfin- respecter…

© D’après L’Express

Capture d’écran 2013-09-21 à 21.23.52

Et pour ronronner de plaisir, le curieux gardien vous recommande la lecteur de : 

Les sages réflexions du Chat Murr, entremêlées d’une biographie fragmentaire du maître de chapelle Johannès Kreisler présentée au hasard de feuillets arrachés, de E.T.A. Hoffmann

416px-HoffmannLebensAnsichten1855Bd2

« Lorsque je fus parvenu à lire très bien et à me bourrer chaque jour des pensées d’autrui, je senti en moi une irrésistible envie d’arracher également à l’oubli mes propres pensées, celles que me dictait mon génie ; il me fallait pour cela acquérir l’art difficile de l’écriture ? » E.T.A. Hoffmann

Un commentaire sur “LE CHAT QUI AIMAIT LES LIVRES…

  1. Oh ce que ça fait du bien !
    Souhaitons au minou qu’il s’entende avec les petits rats de bibliothèque.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s