CELUI QUI ÉCRIT…

Quels sont les premiers conseils à donner à celui qui écrit ?

Faut-il accepter les conseils ?

Comment  – et –  peut-on concilier une carrière professionnelle et l’écriture ?

Celui qui écrit peut-il « faire autrement » ?

Ecrivez-vous à la main ou avec une « machine » – pourquoi ?

Vous fixez-vous des horaires d’écriture ?

Est-ce celui qui écrit doit commencer par la première phrase ?

Ecrivez-vous le jour ou la nuit ?

Celui qui écrit a-t-il le droit de s’arranger avec sa conscience ?

Où trouvez-vous vos idées ?

Pouvez-vous écrire n’importe où ?

Hermit-Crab-Project

Est-ce que celui qui écrit doit voir derrière les apparences ?

Quel est votre définition de celui qui écrit ?

Pouvez-vous écrire dans le bruit ou en musique ?

Celui qui écrit a-t-il le droit de raconter sa vie ?

Comment commencer un texte ?

Comment vous habillez-vous quand vous écrivez ?

Doit-on écrire pour être lu ?

Est-ce que celui qui écrit est un menteur ?

Est-ce que celui qui écrit a le droit de mentir ?

Faut-il écrire quand on n’a pas d’idée(s) ?

Celui qui écrit doit-il se soucier de la morale ?

Faut-il prendre des notes ?

Celui qui écrit a-t-il le droit de raconter la vie d’autrui ?

Doit-on s’identifier à ses personnages ?

Celui qui écrit a-t-il le droit de se prendre pour un écrivain ?

Faut-il avoir un plan précis ?

Est-ce que celui qui écrit doit-il étudier le crépuscule ?

Peut-on, au contraire, écrire au gré de son imagination ?

Comment savoir si une idée mérite d’être exploitée ?

Celui qui écrit  est-il le plus qualifié pour juger et corriger son manuscrit ?

Comment savoir quand le texte est terminé ?

Est-ce qu’un texte peut se terminer ?

Qu’est-ce que l’imagination ?

Est-ce que celui qui écrit doit se soucier de son lecteur ?

Est-ce que celui qui écrit  doit être un lecteur ?

Celui qui écrit est-il un solitaire ?

Toutes vos réponses, même partielles, sont les bienvenues…

IMAGE_17Oeuvres de Charwei Tsai

2 commentaires sur “CELUI QUI ÉCRIT…

  1. Christel LACROIX dit :

    J’AI EGALEMENT REPONDU AU QUESTIONNAIRE :
    Quels sont les premiers conseils à donner à celui qui écrit ?
    Chaque écrivain vit, vivra et a vécu cette expérience différemment, je ne pense pas qu’il y ait des conseils à prodiguer.

    Faut-il accepter les conseils ?…
    Non. Ecrire c’est avant tout être libre de le faire.

    Comment – et – peut-on concilier une carrière professionnelle et l’écriture ?
    Les vies sont tellement différentes… Comment peut-on répondre à une telle question?

    Celui qui écrit peut-il « faire autrement » ?
    Non, je pense qu’écrire est avant tout un besoin intrinsèque.

    Écrivez-vous à la main ou avec une « machine » – pourquoi ?
    J’écris uniquement sur papier avec mon graphite et ma gomme: ces deux instruments contribuent à mon inspiration.

    Vous fixez-vous des horaires d’écriture ?
    Non, l’inspiration n’a pas d’heure.

    Écrivez-vous le jour ou la nuit ?
    Le jour. Ben oui … la nuit je pense

    Celui qui écrit a-t-il le droit de s’arranger avec sa conscience ?
    Celui qui écrit doit rester humble et ne pas vouloir imposer ses idées. Sa conscience lui appartient, celle des lecteurs doit être respectée.

    Où trouvez-vous vos idées ?
    Dans ma vie et surtout dans un pays lointain où je vais souvent en transhumance de l’être : mon imaginaire dont je ne connaîtrais jamais les frontières.

    Pouvez-vous écrire n’importe où ?
    Oui. Quand l’inspiration frappe à ma porte, c’est un grand coup de vent qui pénètre mon esprit et où que je sois, j’essaie de l’écrire.

    Est-ce que celui qui écrit doit voir derrière les apparences ?
    Je ne comprends pas la question ….

    Quel est votre définition de celui qui écrit ?
    Un écrivain: une personne qui fait danser les mots mélodieusement pour donner au lecteur un spectacle à réfléchir. Une personne qui transmet ses idées sans les imposer, qui offre du beau en partage et qui existe à travers ses pages.

    Pouvez-vous écrire dans le bruit ou en musique ?
    Parfois

    Celui qui écrit a-t-il le droit de raconter sa vie ?
    Les autobiographies sont riches en apprentissage de la vie.

    Comment commencer un texte ?
    Il y a tellement de façons ….

    Comment vous habillez-vous quand vous écrivez ?
    Question saugrenue

    Doit-on écrire pour être lu ?
    Certains écrivent pour évacuer, dans cette optique là, ils n’ont pas besoin d’être lus. D’autres écrivent pour être lus; le lecteur est alors le pivot important du livre car c’est lui qui va lui donner vie.

    Est-ce que celui qui écrit est un menteur ?
    Il peut l’être mais personnellement je n’en vois pas l’intérêt.

    Est-ce que celui qui écrit a le droit de mentir ?
    L’auteur n’a aucun « droit », il a juste la liberté.

    Faut-il écrire quand on n’a pas d’idée(s) ?
    Une idée n’est pas nécessaire, un ressenti suffit.

    Celui qui écrit doit-il se soucier de la morale ?
    Qu’est-ce la morale? Où la trouve t’on? Pourquoi s’encombrer de tels mots? Celui qui écrit n’a aucun devoirs ni impositions, il est libre tout autant que le sera son lecteur. Il doit oublier son conditionnement…

    Faut-il prendre des notes ?
    Pourquoi pas

    Celui qui écrit a-t-il le droit de raconter la vie d’autrui ?
    Si autrui est consentent uniquement sinon c’est de l’usurpation.

    Doit-on s’identifier à ses personnages ?
    Je pense que le jeu peut être dangereux.

    Celui qui écrit a-t-il le droit de se prendre pour un écrivain ?
    Celui qui écrit est un écrivain, ce ne peut être plus simple.

    Faut-il avoir un plan précis ?
    Il semblerait mais je n’en fais jamais.

    Est-ce que celui qui écrit doit-il étudier le crépuscule ?
    Euuuh ????? et pourquoi pas la pleine lune ?

    Peut-on, au contraire, écrire au gré de son imagination ?
    C’est ma façon de procéder, mais ce n’est pas la plus facile.

    Comment savoir si une idée mérite d’être exploitée ?
    On exploite pas une idée, on la développe.

    Celui qui écrit est-il le plus qualifié pour juger et corriger son manuscrit ?
    Non

    Comment savoir quand le texte est terminé ?
    Quand mettre le point final devient un geste de délectation, quand tout a été livré et qu’il est doux de refermer le manuscrit, les larmes aux yeux: là, c’est fini.

    Est-ce qu’un texte peut se terminer ?
    Rien ne se termine, tout continue, c’est le cycle éternel.

    Qu’est-ce que l’imagination ?
    C’est un mot qui a été créé pour expliquer une notion que nul ne saura jamais qualifier. C’est une expansion de l’esprit humain, une récréation des idées, une folie dans la sagesse. C’est une couleur dans le gris monotone, c’est un son mélodieux dans le capharnaüm.

    Est-ce que celui qui écrit doit se soucier de son lecteur ?
    Non. Sinon comment lui transmettre ses idées si elles doivent être adaptées?

    Est-ce que celui qui écrit doit être un lecteur ?
    Oui bien sûr.

    Celui qui écrit est-il un solitaire ?
    Oui.

    J'aime

  2. Quels sont les premiers conseils à donner à celle qui écrit ?
    Assied-toi et écris au lieu de parler d’écrire.

    Faut-il accepter les conseils ?
    Il ne faut jamais rien en art, mais on peut écouter.

    Comment – et – peut-on concilier une carrière professionnelle et l’écriture ?
    Oui, on peut mais l’une des deux carrières devra céder à l’ambition de l’autre…

    Celle qui écrit peut-elle « faire autrement » ?
    Non

    Ecrivez-vous à la main ou avec une « machine » – pourquoi ?
    Au clavier. Parce que j’aime que les pages soient propres ; avant les bécanes, j’étais obligée de recopier sans cesse si j‘effectuais des corrections. Ça me prenait un temps fou.

    Vous fixez-vous des horaires d’écriture ?
    C’est la nature qui le fait : je peux écrire de 5h du matin à 12h, après c’est fini je n’ai plus de cerveau.

    Est-ce Celle qui écrit doit commencer par la première phrase ?
    Je préfère mais ce n’est pas systématique.

    Ecrivez-vous le jour ou la nuit ?
    Entre les deux.

    Celle qui écrit a-t-elle le droit de s’arranger avec sa conscience ?
    Je n’arrête pas, l’arrangement le plus pratique étant l’oubli de ladite conscience sur l’étagère d’un commissariat qui a brûlé dans les années 90.

    Où trouvez-vous vos idées ?
    Dans les coins sombres.

    Pouvez-vous écrire n’importe où ?
    Non, il me faut mon antre.

    Est-ce que Celle qui écrit doit voir derrière les apparences ?
    Je tente de le faire et n’y parviens pas souvent.

    Quelle est votre définition de Celle qui écrit ?

    Pouvez-vous écrire dans le bruit ou en musique ?
    J’écris principalement en musique, des morceaux que je connais par cœur.

    Celle qui écrit a-t-elle le droit de raconter sa vie ?
    Oui, mais je fais en sorte que ça ne se voit pas. Tant et si bien que parfois je ne le vois pas moi-même.

    Comment commencer un texte ?
    Par « La porte ouvrit un œil bleu et me regarda. »

    Comment vous habillez-vous quand vous écrivez ?
    Pyjama /robe de chambre.

    Doit-on écrire pour être lu ?
    On est pas obligé.

    Est-ce que celle qui écrit est un menteur ?
    Forcément. Et un escroc aussi, évidemment.

    Est-ce que celle qui écrit a le droit de mentir ?
    Forcément.

    Faut-il écrire quand on n’a pas d’idée(s) ?
    On écrit, alors elles viennent.

    Celle qui écrit doit-elle se soucier de la morale ?
    La quoi ?

    Faut-il prendre des notes ?
    Peut-être mais je ne le fais jamais.

    Celle qui écrit a-t-elle le droit de raconter la vie d’autrui ?
    Oui.

    Doit-on s’identifier à ses personnages ?
    Non. Ce sont des gens.

    Celle qui écrit a-t-elle le droit de se prendre pour un écrivain ?
    On est écrivain quand on écrit, toujours, et auteur, un jour, quand on est publié. Je ne sors pas de là.

    Faut-elle avoir un plan précis ?
    J’ai tenté d’en avoir, je ne sais pas les suivre. Ou je m’ennuie, ce qui est pire. J’ai l’impression d’écrire sous la dictée.

    Est-ce que celle qui écrit doit-elle étudier le crépuscule ?
    Je préfère l’aube.

    Peut-on, au contraire, écrire au gré de son imagination ?
    Je ne sais pas faire autrement.

    Comment savoir si une idée mérite d’être exploitée ?
    Quand le livre est terminé.

    Celle qui écrit est-elle le plus qualifié pour juger et corriger son manuscrit ?
    Juger et corriger non, accepter les jugements et les corrections oui.

    Comment savoir quand le texte est terminé ?
    On ne le sait pas.

    Est-ce qu’un texte peut se terminer ?
    Jamais. C’est pourquoi il y a des éditeurs. Pour arracher le texte trémulant à l’auteur avide de perfection.

    Qu’est-ce que l’imagination ?
    Je ne sais pas.

    Est-ce que celle qui écrit doit se soucier de son lecteur ?
    Etre compris c’est l’antinome de l’expression libre du soi, l’écrivain funambulise entre ces deux pôles, éternellement.

    Est-ce que celle qui écrit doit être une lectrice ?
    Elle doit au moins l’avoir été.

    Celle qui écrit est-elle une solitaire ?
    Quand elle écrit, oui. Puis elle arrête et s’en va voir le monde car le monde est ce qui la nourrit, quand l’écriture est ce qui la soutient.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s