FEU !

« C’était un fait, il […] éprouvait le froid et l’inconfort, et rien de plus. Cela ne l’entraînait pas à méditer sur sa fragilité de créature à sang chaud ni, en général, sur la fragilité de l’homme, qui ne peut vivre, qu’entre d’étroites limites de températures. »
Jack London, Construire un feu.

Et pour vous réchauffer un peu…

cinemagraph-3

best-cinemagraph-12

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s