NEIGE

Un soir  d’hiver,
A l’époque où les hivers existaient,
L’enfant Marc Chagall s’est mis à lire,
à haute voix,
ses mémoires à venir,
dans un estaminet famélique de Vitebsk.

Puis Un violoniste est monté sur le toit dudit estaminet
et s’est mis à faire danser les flocons de neige.
(…) puis, presque flocon à son tour,

le violoniste s’est envolé…

L’enfant Marc Chagall
L’a observé
rapetisser
Puis disparaitre
Etonné
Ou à peine

Devant la soupe familiale
L’enfant Marc
a dit à sa mère
Maman… je voudrais être peintre. (…)
Tu le vois, maman, je suis un homme comme les autres…

tumblr_n3y6a5frYV1sydk7vo1_500

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s