BAISER

La mémoire du temps
est pleine d’épées et de navires
et de poussières d’empires
et de rumeurs d’hexamètres
et de grands chevaux de guerre
et de clameurs et de Shakespeare.
Moi je veux me rappeler ce baiser
que tu me donnais en Islande.

Jorge Luis Borges, « La mémoire du temps ».

tumblr_n4a46jiKgY1tv6xlbo1_500

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s