POÈTES

Les POÈTES ne vivent pas selon les lois de la société ; ils marchent dans la vie les pieds en l’air, la tête en bas ; gros de manies et de caprices, ils sont l’effroi des gens rangés qui ont construit leur existence sur les lois de l’arithmétique ; mais les POÈTES reçoivent déjà assez de coups de pieds des ânes qui les entourent , sans les exposer publiquement en compagnie des presque-fous, aux risées d’une foule ignorante.

Jules-François-Félix Husson, dit Champfleury

giphy-1

2 commentaires sur “POÈTES

  1. Laurence Juvin dit :

    Si juste…

    J'aime

  2. Michel Wallon dit :

    Au large, à quelques centaines de mètres de la côte, il y avait un phare. Il décida de s’y rendre. A bicyclette. Tout le temps qu’il fixa son but, tout se passa bien. Mais à un moment il regarda sous lui et prit conscience qu’il roulait sur l’eau. Alors, il coula.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s