VOYAGE

S’étonner encore de cette absence
de patience,
hélas si répandue
chez le voyageur moderne.
Voyager, c’est accepter
une marche lente,
pénible et embellie
à travers l’inconnu qui obsède
Pour devenir un autre,
L’autre
je cherche à deviner
ce qui se cache derrière le monde
Je claque la porte de la maison
tout simplement.
Je traverse un trottoir,
parfois ça peut suffire.
Voyager, c’est observer ses semelles
et imaginer qu’elles tiendront le coup.
C’est inventer un autre rythme.

tumblr_newvghtwGS1tdi44eo1_400

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s