SABLE

« (…) À trois quatre cents mètres de la Pyramide, je me suis baissé, j’ai pris une poignée de sable, je l’ai laissé couler silencieusement un peu plus loin et j’ai dit à voix basse : je suis en train de modifier le Sahara. Le fait était minime mais dans leur banalité mes paroles étaient exactes et je pensais qu’il avait fallu toute une vie pour pouvoir les prononcer. Le souvenir de cet instant est l’un des plus significatifs de mon séjour en Égypte. (…) »

Jorge Luis Borges, Le désert, 1984

giphy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s