VOTEZ FANTOMAS !

Divertissement pour soir de lune rare…

« Le voleur a tout pris
sauf la lune
Qui était à ma fenêtre »
Ryokan – le moine fou – ou était-ce Fantomas ?

En ce beau jour ordinaire
et cette nuit de lune extraordinaire
ayons une pensée
– et faisons une minute de bruit –
pour cet « inoubliable méconnu, extraordinaire funambule »
Ernst Moerman,
écrivain et cinéaste belge,
auteur de Mr Fantômas
un film surréaliste, dont on retiendra la prière :
« Fantômas qui êtes aux cieux / Sauvez la poésie ».

Et pour Fantomas !

tenor-1

Je me souviens que Fantomas n’a eu ni l’idée, ni l’audace de voler la tour Saint-Jacques
Quel alchimiste ce fantomas !

Je me souviens de Fantomas dans les jardins de l’ambassade du Maroc, en plein repérage, avant le vol effroyable et spectaculaire de la pleine lune-joaillère et de la Tour Eiffel.
Fantômas, tu rends le sommet de la Tour Eiffel !
Mais comment faut-il te le dire !

Se dit qu’il est pour la réintroduction des ours sur le Pont-Neuf, des loups et de Fantomas dans Paris.
Aussiôt dit, trop tard !

Justement, Fantômas, tu laisses la statue d’Henri IV tranquille !
Décidément, quel triste sire ce fantomas !

Pourtant je veux bien être ami avec des individus camouflant leurs identités, comme le fantôme de l’opéra ou Anonymous, le « chroniqueur sans nom », écrivain hongrois du XIIe siècle dont on peut admirer le bronze à Budapest. Ou Fantomas.

Pas de chichi entre nous, appelez-moi Fantomas !

Je me souviens qu’il paraîtrait que Fantomas a dérobé la photo de Marcel Allain dans sa bibliothèque, provenant du dossier consacré à Fantômas dans le N° 13 de la revue Miroir du fantastique.
Décidément fantomas ne respecte rien.
Pas même son créateur.

Je me souviens que Fantomas a fait croire qu’il allait voler la Joconde à moustache de Marcel Duchamp.
Quel farceur ce Fantomas !

« Fantomasgorie »…
La fantasmagorie est, étymologiquement « l’art de faire parler les fantômes en public », et consistait à la fin du XVIIIe siècle à projeter et à animer sur un écran de toile ou de fumée des tableaux miniatures peints sur des plaques de verre ou bien gravés sur un support opaque.
Et vous, comment faites-vous pour faire parler et apparaître le fantôme de Fantomas ?

Et le voilà, cette fois à Saint-Sulpice, se prenant pour Jacob à la lutte avec l’ange de Delacroix.
Quel Hercule sur la place ce Fantomas !

Je me souviens de Zazie et Fantomas dans le métro.
Et hop, plus de métro
Quel sale gosse ce Fantomas !

Plus d’obélisque à la Concorde
Et plus d’eau dans la Bièvre.
Quel bout-en-train ce Fantomas !

Se dit que si la littérature n’existait pas, il faudrait au moins inventer la littérature policière.
Se dit que si la littérature n’existait pas, il faudrait au moins inventer la littérature fantastique.

Pas de chichi entre nous, appelez-moi Fantomas !
Appelez-moi Fantomas
Appelez-nous Fantômas !
Rendez-nous Fantomas

Votez Fantomas !

tumblr_li468g4hys1qcay1ao1_500

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s