MARCHÉ DE LA POÉSIE 2018

Serez-vous des nôtres ?
LE MARCHÉ DE LA POÉSIE c’est un peu la fosse aux lions,

alors nous y serons à temps plein et en dédicace
du 6 au 10 juin, Place Saint-Sulpice

Au Castor Astral – Samedi de 18h à 19h et Dimanche de 16h à 17h pour COMME UN BAL DE FANTÔMES et L’ÉTRANGE QUESTIONNAIRE

Aux éditions Bleu autour, – les 7, 8, 9 et 10 juin à 14h30 pour L’OMBRE DE LA GIRAFE

La table ronde Dimanche 10 juin à 17 h autour du Devenir de l’éditons de poésie qui réunira avec Benoît Casas (éd. Nous), Justine Granjard (revue Artichaut), Elsa Pallot (Cheyne éd.), Éric Poindron (Castor Astral), Jean-François Poupart (Poètes de brousse), Florence Trocmé (présidente de la commission poésie CnL). Températeur : André Chabin (Ent’revues) – scène du Marché.

PROGRAMME MAI

 

 
Mardi 22 mai – 19 h
Inauguration du Festival QUARTIER DU LIVRE du livre du 5e arrondissement
 
Mercredi 23 mai – 14 h à 17 h
BALADE LITTÉRAIRE « SAC ADO » / FESTIVAL QUARTIER DU LIVRE DU Ve ARRONDISSEMENT
Dans les pas des écrivains / Une promenade littéraire animée par Éric Poindron
Réservation libre : contact@vivrelivre.com
– 17 h, Signature à la libraire Ephémère, mairie du Ve arrondissement
 
Mercredi 23 mai – 19 h
MAISON DE LA POÉSIE
LES 20 ANS DES ÉDITIONS BLEU AUTOUR
Avec Jean-Marie Borzeix, Christian Guidicelli, Éric Poindron & Leïla Sebbar.
Pour leur 20e anniversaire, les éditions Bleu autour présentent la collection « Céladon ». Destinée à accueillir des formes littéraires courtes et expérimentales, cette nouvelle collection s’ouvre avec le premier récit à caractère autobiographique de Jean-Marie Borzeix, avec un texte de Christian Giudicelli et un roman allègre d’Éric Poindron et enfin, avec le journal qu’a tenu Leïla Sebbar pour dire la vie des sans-abris, boulevard Blanqui à Paris.



 
Mercredi 23 mai – 19 h – 22 h
FESTIVAL QUARTIER DU LIVRE DU Ve ARRONDISSEMENT
Apéritif littéraire avec Noël Balen & Vanessa Barrot, animé par Éric Poindron.
Gastronomie, jazz & conversation. Salle des fêtes mairie du Ve arrondissement ?
 
Jeudi 24 mai – 20 h à 23 h
GRANDE NUIT DE LA POÉSIE
Mairie du 5e arrondissement, salle des fêtes
Lecture
 
Samedi 26 Mai
FÊTE DU LIVRE DE TALLOIRES – LAC D’ANNECY
Rencontre Signature
 
Dimanche 27 mai
FÊTE DU LIVRE DE TALLOIRES – LAC D’ANNECY
Rencontre-débat avec Jean-Michel Ribes, Jean-Marie Gourio & Éric Poindron
 
Lundi 28 mai – 19 h
FESTIVAL QUARTIER DU LIVRE DU Ve ARRONDISSEMENT
L’ÉTRANGE SOIRÉE D’ERIC POINDRON & JOSEPH D’ANVERS
Avec la participation de SAPHO (voix), THOMAS BAIGNÈRES (Guitare), NOËL BALEN (Jazz and CO-) CHARLELIE COUTURE (piano), GÉRALDINE BEIGBEDER (voix, et magie), STÉPHANE DUGOWSON (mathématicien)
Dans les décors de La Cantatrice chauve, conversation, lecture, rock, performance.
Mairie du 5e arrondissement. Entrée libre
 
Mardi 29 mai
FESTIVAL QUARTIER LIVRE DU Ve ARRONDISSEMENT
 
– BALADE LITTÉRAIRE / FESTIVAL DU LIVRE DU Ve ARRONDISSEMENT – 14 à 17 h
 
– 17 h, Signature à la libraire Ephémère, mairie du Ve arrondissement –
 
– PIÉTONS LITTÉRAIRES & ÉCRIVAINS DU QUARTIER LATIN – 18 à 20 h.
Une rencontre avec Renaud Santa Maria & Éric Poindron
 
Mercredi 30 mai
– BALADE LITTÉRAIRE / FESTIVAL QUARTIER DU LIVRE DU Ve ARRONDISSEMENT
« Scientifiques, écrivains & poètes du jardin des plantes »
Une promenade animée par Éric Poindron – 14 h -17 h.
 
– 17 h, Signature à la libraire Ephémère, mairie du Ve arrondissement
 
Jeudi 31 mai – 20 h
LA FABRIQUE DE LECTURE – REIMS
Une rencontre avec Éric Poindron autour du métier d’éditeur, et des nouveautés de l’écrivain.
Mardi 22 mai – 19 h
Inauguration du Festival du livre du 5e arrondissement
 

L’ÉTRANGE SOIRÉE D’ÉRIC POINDRON & JOSEPH D’ANVERS

 

« L’ÉTRANGE SOIRÉE D’ÉRIC POINDRON & JOSEPH D’ANVERS
dans les décors de La Cantatrice chauve »
Carte blanche aux amis, donc….
Avec la participation de SAPHO (voix), THOMAS BAIGNÈRES (Guitare), NOËL BALEN (Jazz and CO-) CHARLELIE COUTURE (piano), GÉRALDINE BEIGBEDER (voix, et magie), STÉPHANE DUGOWSON (mathématicien)
 
Lundi 28 mai / 19 h / mairie du Ve arrondissement
Histoires étranges & poétiques / secrets avouables / lectures / Rock / happening / surprise
Entrée libre
Attention, les places sont comptées
Réservation indispensable : contact@vivrelire.com


75 POÈTES DE NOTRE TEMPS, PAR LA CAUSE LITTÉRAIRE

 

 

LE CLUB DE  LA CAUSE LITTÉRAIRE

Voici la nouvelle votation littéraire !
Quels ont vos poètes francophones préférés, né(e)s après 1900 (date incluse et impérative) ?
Vous pouvez citer autant de poètes que vous le souhaitez, disparus ou vivants.

 

Voici les 75 poètes et poétesses de notre temps, choisi(e)s par le Club de La Cause Littéraire – 130 Votants :

N. B.  Quel plaisir de voir nommé(e)s un nombre important de poète(sse)s vivant(e)s ! C’est là le signe que la poésie, comme genre littéraire mais aussi comme source première de la littérature, reste bien installée dans nos lectures.

Plaisir aussi que cette consultation fasse découvrir sûrement des talents discrets et peu connus et qui sont pourtant de grandes voix poétiques. A nous tous de faire rayonner leurs œuvres !

Les poètes vivants sont en gras.

1. Robert Desnos 40 voix

2. René Char 34

3. Philippe Jaccottet 31

4. Yves Bonnefoy 21

4. Eugène Guillevic 21

6. Jean Follain 20

7. Thierry Metz 19

7. Aimé Césaire 19

9. Andrée Chédid 18

10. Jean Tardieu 16

11. Francis Giauque 15

12. Jean-Philippe Salabreuil 14

12. Jacques Prévert 14

14. Claude Vigée 13

14. René-Guy Cadou 13

16. Eric Poindron 12

17. Henri Meschonnic 11

17. Valérie Rouzeau 11

17. Bernard Noël 11

20. Olivier Larronde 10

20. Anise Koltz 10

20. Raymond Queneau 10

23. Marcelin Pleynet 9

23. Jacques Dupin 9

23. Lionel-Édouard Martin 9

23. Léopold Cédar Senghor 9

23. Alain Suied 9

28. Louise de Vilmorin 8

28. Guy Goffette 8

28. Sabine Sicaud 8

28. Thomas Vinau 8

28. Christian Viguié 8

33. Boris Vian 7

33. Léon-Gontran Damas 7

33. André du Bouchet 7

36. Alain Jouffroy 6

36. Claude Esteban 6

36. Jacques Ancet 6

36. Charles Juliet 6

40. Yanette Delétang-Tardif 5

40. Alain Bosquet 5

40. Xavier Grall 5

40. Lorand Gaspar 5

40. Maurice Fombeure 5

40. Alain Borne 5

40. Abdellatif Laâbi 5

40. Joyce Mansour 5

40. René Crevel 5

49. Louis-René des Forêts 4

49. Jacques Réda 4

49. Valère Novarina 4

49. Lucien Suel 4

53. Alain Marc 3

53. Gaston Miron 3

53. Jean-Claude Pirotte 3

53. Jean-Michel Maulpoix 3

53. Henri Thomas 3

53. Edmond Jabès 3

53. Christian Prigent 3

53. Jean Grosjean 3

53. Jude Stefan 3

53. Franck Venaille 3

53. René Daumal 3

53. Jacques Viallebesset 3

65. Henry Bauchau 2

65. Pierre Seghers 2

65. Pierre Emmanuel 2

65. Nicolas Bouvier 2

65. Louis Calaferte 2

65. André Pieyre de Mandiargues 2

65. Jean Sénac 2

65. Henri Pichette 2

65. André Velter 2

65. Georges Perros 2

65. Jean Miniac 2

 

 

© Photographie de l’éditeur & poète Dimitri Vazemsky.

L’HOMME-LIVRE, LE LIVRE DE LA FÊTE DE LA LIBRAIRIE

Chaque année, la librairie indépendante se pare de ses plus beaux atours. À l’occasion de la Sant Jordi, journée de célébration de la lecture en Espagne, la France suit le mouvement. Et les libraires offrent, avec le livre qu’on leur achète, une rose.
Pour cette 20e édition, ce sont 480 libraires de France, Luxembourg, Belgique et Suisse romande qui prendront part à l’opération.
Pour l’occasion, un livre tiré à 23.000 exemplaires sera offert aux clients, durant la journée du samedi 28 avril.
Réalisé en partenariat avec Actes Sud, le livre pose quelques questions cruciales.
Le projet ? « Comment faire ressentir aux jeunes générations confrontées à la dématérialisation de la lecture, cette vie incroyable, intense et silencieuse, d’un homme avec un livre ? » Un homme ? Pas une femme ? Oui, parce qu’il s’agit, poursuit-on, de déjouer « la sombre prédiction d’André Schiffrin », qui prophétisait l’édition sans éditeur.
Le livre met ainsi en avant « trente et une maisons d’édition ou collections contemporaines, que les libraires adorent célébrer ou faire découvrir dans leur pratique ». Le tout est accompagné des photos de Jérôme Bonnet, qui est parti à la rencontre « de femmes-livres ou hommes-livres, souvent dans l’ombre. Il les a incarnés et mis en lumière en réalisant d’eux trente et un portraits photographiques intrigants ».
L’ouvrage dispose d’une préface signée par Jean-Paul Capitani, directeur du développement du groupe Actes Sud, qui avait pris la place de Françoise Nyssen une fois nommée ministre de la Culture.
« Ce que j’ai le plus aimé, c’est vendre des livres, des livres le plus souvent pas lus. C’était bien plus tard un souci esthétique, le livre était une charge trop belle pour moi, un inaccessible », écrit-il.
« L’école peut ravager un enfant, j’avais été relégué en “moderne” alors que je savais que le latin/grec était la voie royale. Mais que faire ? À 9 ans et demi en sixième classique, mon destin était scellé : “Pas littéraire”.
Je fus chassé, et un jour, bien plus tard, j’ai vendu des livres comme un jeu, en sachant que je n’allais pas gagner d’argent, mais que c’était beau !
Et je voyais partir les livres avec leurs lecteurs, avec le sentiment de faire quelque chose de nécessaire, d’utile.
On n’apprend que de l’autre et à mon époque, encore aujourd’hui on apprend de cet autre rendu intime par le truchement du livre. »
On trouve une autre préface, signée de Marie-Rose Guarniéri, de la librairie Les Abbesses à Montmartre. En tout, ce sont 32 éditeurs qui sont portraitisés, avec, parfois, un entretien, un poème ou quelques mots et une photo, toujours.
« Afin de parler de ce que les libraires doivent aux éditeurs et à leurs catalogues, j’emprunterai ce titre : Grâce leur soit rendue, des mémoires du grand éditeur Maurice Nadeau. Il s’adressait aux écrivains de son merveilleux catalogue et aujourd’hui, au nom de tous les libraires, je l’adresse aux éditeurs, ces hommes et femmes de l’ombre qui ont ensorcelé ma pratique…
Ensemble, nous menons jour après jour une guerre du goût pour défendre la fragilité de textes enchanteurs qui déplacent les lignes. »