« BIZARRE » VOUS AVEZ DIT BIZARRE ?

 

« BIZARRE » était le nom d’une revue littéraire et artistique d’inspiration surréaliste qui a paru de 1953 à 1968 – d’abord publiée par Éric Losfeld, puis par Jean-Jacques Pauvert.Sous cette estampille, Les Mille-Feuilles ont choisi de consacrer leur 147ème rencontre à l’édition d’avant-garde et aux littératures insolites, en présence des écrivains/éditeurs ÉRIC POINDRON et JACQUES DAMADE et de l’éditrice JOËLLE LOSFELD (et à partir de leurs travaux respectifs).

Merci, donc, de bien vouloir noter et de faire savoir que

le MARDI 20 JUIN prochain à 19h30,

dans le cadre des Mille-Feuilles au restaurant LE TRUMILOU

(84 quai de l’Hôtel de Ville – 75004 Paris, métros : Hôtel-de-Ville ou Pont-Marie),

nous pourrons rencontrer et entendre :

ÉRIC POINDRON, éditeur, écrivain, critique littéraire et collectionneur [parmi ses derniers titres : L’Étrange Questionnaire, Les Venterniers / « La Chambre forte », 2016, et Comme un bal de fantômes, roman-poème, Le Castor Astral / « Curiosa & cætera », 2017],

JOËLLE LOSFELD, pour son propre travail d’éditrice (depuis 25 ans), ainsi que pour la réédition des mémoires de son père, ÉRIC LOSFELD : Endetté comme une mule ou la Passion d’éditer, Belfond 1979 / Tristram 2017,

JACQUES DAMADE, enseignant, éditeur et écrivain, fondateur et directeur, depuis 25 ans, des Éditions “La Bibliothèque”, pour : Abattoirs de Chicago – Le monde humain, La Bibliothèque, 2017.

 

Les livres des auteurs invités seront disponibles sur place

La présentation et l’échange, formalisés, seront suivis d’un second temps, plus informel, autour d’un repas, le tout, indissociable, pour le prix de 27 € (hors boissons).

IL EST IMPÉRATIF DE RÉSERVER (au moins 5 jours à l’avance) :
06 08 43 50 53
ou
contact@mille-feuilles.fr

Avec le soutien de 

 

PARLONS FANTÔMES & POÉSIE !

« Amateur de curiosités, passeur, éditeur, critique, amateur de fous littéraires et de fantômes, Eric Poindron est aussi un écrivain polymorphe dont le dernier livre, « Comme un bal de fantôme », est un nouveau chemin à travers la littérature quʹil aime, jalonné de rencontres et dʹhommages quʹil relie les unes aux autres.
Lʹauteur définit ce livre comme un roman-poème en fragments, une collection de poèmes écrits au rythme des saisons. On y retrouve le plaisir de la collection de faits, de lectures et de découvertes jubilatoires, qui sont bien la signature dʹEric Poindron, un rêveur aux mille horizons. »
 
David Collin, Espace 2 Suisse.
POUR ÉCOUTER L’ÉMISSION
ON CLIQUE ICI

POÉSIE

L’assassinat de la poésie est commis sans conscience,
mais en conscience,
par les tristes crapules qui la décortiquent
à la vilaine manière d’une autopsie.
 
La poésie n’est pas un système de pensée
La poésie est une science inexacte
 
Le poète cherche la langue
Le poésie parle toutes les langues
 
La poésie est une neige blanche
Le poète est une pie noire
 
La poésie raconte les enfants qui jouent
Le poète est un enfant qui joue
 
La poésie croit à l’insolence
Le poète est insolent
 
 
La poésie n’a pas de prix
le poète offre la poésie
 
La poésie irise le cosmos
Le poète croit que la lune existe
 
Le poète est un souffle
La poésie
Une hésitation
Oscillation
Entre un sens
Et un son
 
MARCHÉ DE LA POÉSIE – Place Saint-Sulpice – du 7 au 11 juin
Castor Astral / les Venterniers / Le réalgar