QUEL CIRQUE !

LA CRISE SE MET PEUT-ÊTRE À ABOYER…

(…) Mais l’orgue de barbarie annnonce que le CIRQUE VA PASSER…

Le « curieux gardien » du cabinet vous recommande la :

30 ans de cirque et anecdotes, de Achille Zavatta (éditions Cartouche)

« Cet essai de définition suffit, je crois, pour présenter Achille Zavatta comme un des meilleurs artistes de la piste, un des clowns-augustes parmi les plus efficaces dans le domaine réconfortant du rire sans arrière-pensée. »
Pierre Mac Orlan

Achille Zavatta (1915 – 1993). Il fut clown, trapèziste, le dompteur  musicien et homme libre.

Le Cirque ? c’est pas du billard !

Bonjour à tous ! C’est moi que v’là ! Aujourd’hui, j’entame un travail qui n’est pas spécialement le mien : écrire des souvenirs comme Maurice Chevalier.
Je vous avoue tout de suite que je ne postule pas au Goncourt, encore moins à la vieille dame du bout du quai. Mon vrai « job », c’est d’amuser les foules. En piste, je me sens bien chez moi. Devant une feuille de papier, je pense que je ne dois pas avoir très bonne mine. De vous à moi, j’aime mieux tenir ma trompette qu’un stylo à bille.
A « bille de clown », comme on dit dans le grand monde.
Voici donc «mes trente ans de cirque». Un drôle de bail que j’ai vécu sur toutes les routes du monde. Vous allez penser que si j’ai plus d’un quart de siècle de souvenirs, c’est que je suis décati, versant légèrement dans la sénilité. Bref que je suis le Mathusalem du chapiteau !
Non, voyez-vous, si je peux vous conter trente années de souvenirs, c’est que dans la grande famille du cirque on entre très tôt dans la carrière, alors que nos aînés y sont encore.
Je ne tiens pas à jouer les grandes coquettes, alors disons franchement que je suis né dans une verdine cahotante, voici bientôt trente-huit ans. La chose s’est passée dans les environs de Tunis. Exactement où ? Nul ne le sait, car aucune plaque commémorant l’événement n’est encore apposée sur ce lieu historique. Mais si je me réfère à l’état civil, je suis légalement entré dans le monde à La Goulette (le port de Tunis) le 6 mai 1915.
En réalité, je dois être plus âgé de quelques jours, car les gens du voyage sont d’une négligence folle pour toutes les formalités administratives, et comme en Tunisie, il n’y a pas une mairie à tous les carrefours, je pense que mes parents ont attendu une grande ville pour déclarer leur progéniture.
Dans leur esprit, ça devait faire plus sérieux.
Je figure sur les registres officiels et républicains sous l’appellation contrôlée d’Alexandre Zavatta. Tout le monde pourtant me nomme Achille. Pourquoi ? Personne n’en sait rien. Moi surtout.

Mes enfants quel cirque ! de Éric Poindron, Éditions du Coq à l’Ane

Où il est question d’une girafe scolarisée par mégarde dans une école Jacques Prévert tandis que des enfants del’école Jacques Prévert se voient faire la girafe sur les routes de France…

3 commentaires sur “QUEL CIRQUE !

  1. fa dit :

    Alexandre… c’est Bouglionne…

    J'aime

  2. Michel Wallon dit :

    Ah ! le talent d’Achille !

    J'aime

  3. miège dit :

    et le cirque c’est pas du billard, Roland!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s