NUIT(S), FOLIE, FANTÔMES & QUELQUES MASQUES

13232944_10154913183041632_1451712186342593443_n

Dans ce nouvel opus, : Nuit(s), Folie, Fantômes & quelques masques –  Fiction, fragments, confessions déguisées ou si peu -,publié aux éditions Les Venterniers, coll. « La Chambre forte », Eric Poindron s’adresse en confidence à son lecteur. En « confidence », comme l’entend son cher Robert Louis Stevenson. Il ne tombe pas les masques, il les confie à celui qui veut le suivre, comme il suivit avant les traces de Claude Seignolle, de Chamisso ou de Sadegh Hedayat comme une chouette aveugle. Il se joue, non de celui qui le lit, mais de lui-même. Est-il fou ou est-il sage ? Est-il réel ou imaginaire ? Joue-t’il au funeste sorcier ou à l’élégant magicien ? Quels chemins creuse-t’il pour mieux s’y perdre, vivant le jour avec ses fantômes, les laissant la nuit au repos pour mieux emprunter leurs esprits ? Assis aux côtés de l’écrivain- – mystère John B. Frogg, il observe ce que ses rêves font de son monde et le raconte sans excès et sans pudeur.

Intime, égaré, égarant, ludique, mélancolique et brumeux comme des Nuits nervalienne et d’octobre, Eric Poindron prend par la main, entraîne dans un labyrinthe de secrets enfouis, comme ces petits cailloux cachés au fond de ses poches et dont il ne se sépare jamais. Adolescent, il raconte l’adulte qu’il devient, et adulte, il vous livre son adolescence.

Ce livre n’est ni confession psychanalytique, ni révélations. Tout y est, mais est-ce tout de lui ? En lisant « Nuits, Folie, Fantômes », vous découvrirez toutes ses vérités. Vous connaîtrez toutes les routes que ses dérives empruntent. Ou vous n’en saurez presque rien. A vous de savoir en quel esprit vous choisirez de croire.

A. Marie, pour Les Venterniers

13240650_10154916124711632_6032306341549635395_n

NUIT(S), FOLIE, FANTÔMES & QUELQUES MASQUES
Fiction, fragments, confessions déguisées ou si peu

Nuit d’octobre, Automate, Cimetière, Lord Byron, Théatre, Double, Miroir, Poème de Marc Dufaud, Instants chamanique, Gérard de Nerval, Rennes-le-Château, Lac souterrain, Nuits de Paris & d’ailleurs, Confessional, Trésors, Sculpture fantastique, Livres rares, Nouvelle originale & inédite de Géraldine Beigbeder, Voyages improbables, Bibliothèque macabre, Tombes insolites, Raymond Roussel, Sinuosité, Collection de crânes, Jabberwock(y), Musée Secret, Closerie des lilas, Cabinet des flots & des curiosités, Guillotine, Larvatus prodeo, Mélancoli(e)s, Escholier, Ghost light, Loups, Crayons à encre & à papier, Islande, Syndrome(s), Forêts, Corbeaux & corneilles, Contes & contes de fées, Vents & silence.

Et s’il existait « autre chose »  à côtes de nos certitudes ?
Voilà le lecteur prévenu.
4588-180-loup-noir-enfant

Un commentaire sur “NUIT(S), FOLIE, FANTÔMES & QUELQUES MASQUES

  1. Gérard CAMOIN dit :

    … et un poème de Gérard Camoin.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s