LETTRES OUVERTES AUX FANTÔMES LES MIENS, LES VÔTRES & PEUT-ÊTRE LES LEUR(RE)S

« Le résultat du mélange d’une vérité et d’un mensonge est toujours un mensonge, sauf dans les romans où c’est une vérité. »

Javier Cercas, L’imposteur

« Les fantômes disparurent en jetant des cris plaintifs. »

Gérard de Nerval, Deuxième rêve des Nuits d’octobre

 

Cher(s) vous,

Pour paraphraser – et rendre hommage – à la fois à Madame du Deffand et à G. K. Chesterton, nous pourrions écrire « je ne crois pas aux fantômes et si j’en ai peur, je sais comment les combattre. ». Nous pourrions aussi écrire que lorsque les fantômes sont astucieux, et Dieu sait s’ils le sont, ils se cachent en pleine lumière. Et puis, même si nous ne croyons guère aux fantômes, ce sont eux qui décident, ou non, de nous visiter, et ce seulement s’ils croient en nous. Nous pourrions aussi prétendre que les fantômes n’ont qu’une seule histoire à raconter, c’est pourquoi ils la racontent toujours différemment. Résumons. Les fantômes n’existent pas, j’en ai désormais la certitude, même si je n’en suis pas certain. Les fantômes ne sont guère que les résidents de nos imaginations enfouies, et les nostalgies inavouées d’un autrefois ; aussi, oui les fantômes existent.

Lettre ouverte aux fantômes, les miens, les vôtres & peut-être les leur(re)s, Eric Poindron,Le Réalgar Éditions

La suite est à découvrir EN CLIQUANT ICI

Un commentaire sur “LETTRES OUVERTES AUX FANTÔMES LES MIENS, LES VÔTRES & PEUT-ÊTRE LES LEUR(RE)S

  1. Marie-Annick Guegan dit :

    Je veux bien vous croire.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s